MES SERVICES
MES SERVICES

Ne laissons pas les moustiques s’installer !

8 juillet 2022

Environnement, Santé

La lutte contre le moustique tigre, vecteur de virus, est un élément essentiel de la prévention contre les maladies transmises par le moustique tigre (chikungunya, dengue, Zika). Elle permet de réduire ou d’interrompre la prolifération des moustiques.

La lutte contre le moustique tigre repose d’abord sur la participation de tous pour détruire les gîtes larvaires, car 80% des gîtes se trouvent dans nos jardins ou nos terrasses. C’est pourquoi l’ARS Paca et ses partenaires mène des campagnes d’information sur la façon de supprimer les eaux stagnantes dans lesquelles le moustique pond ses œufs et se reproduit.

Comment éviter que le moustique ne prolifère ?

Parce que le moustique vit près de nos habitations, la lutte contre sa prolifération est l’affaire de tout un chacun. Pour éviter qu’il ne se reproduise et ne prolifère, il faut détruire ses œufs et donc supprimer les eaux dans lesquelles la femelle pond.

Eviter et vider les eaux stagnantes

  • Vider les coupelles des plantes et tout ce qui retient de petites quantités d’eau (jouets des enfants, mobiliers et décorations de jardin, pneus usagers…).
  • Changer l’eau des vases et photophores au moins toutes les semaines. Idéalement remplacer l’eau par du sable humide.
  • Bâcher ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d’eau (fût, bidon, piscine).
  • Attention aux gîtes naturels : creux d’arbres, bambous cassés dont chaque tige brisée et creuse devient alors un réceptacle. Les vider.
  • Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients d’eau et abriter les œufs du moustique.
  • Etre vigilant et ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs).

Eliminer les lieux de repos des moustiques

  • Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies.
  • Elaguer les arbres.
  • Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux.
  • Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage).
  • Entretenir votre jardin.

Protéger votre habitation

  • Il est important de vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées.
  • Siphon de cour piège à sable : maintenir à la surface une pellicule d’huile blanche végétale.
  • Gouttière : penser à retirer les feuilles ainsi que tous les végétaux et tous les encombrants. Si après entretien, l’eau continue de stagner : il faut retirer et remplacer les éléments hors d’usage. Si ce n’est pas possible, vérifier le bon écoulement des gouttières, les faire réparer si elles sont en mauvais état.
  • Après de fortes intempéries (pluie, vent), s’assurer de l’évacuation normale de l’eau. Il est recommandé également de percer en leur point bas les gouttières par un trou de 10 mm de diamètre et bétonner les regards jusqu’au niveau d’évacuation.
  • Vide sanitaire : il suffit de placer une grille moustiquaire aux bouches d’aération.
  • En cas d’inondation, prévoir de réparer les conduites endommagées. Conseil : cuveler en cas de risque permanent d’inondation.
  • Fosse septique : pour assurer une bonne étanchéité il faut poser un couvercle ou changer les joints de la fosse.
  • Climatiseurs : penser à vider les retenues d’eau.

Comment se protéger

Vous habitez une ville dans laquelle vit le moustique tigre ? Protégez-vous des piqûres en pour éviter ces maladies, invalidantes et fatigantes.

  • Porter des vêtements couvrants et amples. Imprégner-les d’insecticide pour tissus.
  • Appliquer les produits répulsifs conseillés par votre pharmacien.
  • Dormir sous des moustiquaires imprégnées d’insecticide pour tissus. Il existe des moustiquaires à berceau pour les nouveau-nés.  
  • Utiliser les diffuseurs électriques à l’intérieur des habitations.
  • Utiliser les serpentins insecticides uniquement en extérieur.
  • Si vous le pouvez, brancher votre climatisation ou votre ventilation.
  • Utilisation des répulsifs cutanés et des insecticides pour tissus.

Voyageurs, protégez-vous !

Vous partez sous les tropiques ? Protégez-vous des piqûres de moustique. Là-bas comme à votre retour.

  • Protégez-vous contre les moustiques pour ne pas transmettre la maladie.
  • Demandez conseil à votre pharmacien, il saura vous recommander l’usage de produits à appliquer sur le corps ou les vêtements qui repoussent les moustiques.
  • Consultez votre médecin traitant si vous avez de la fièvre et des douleurs articulaires.
  • Limitez vos déplacements pour réduire les risques de piqûres et de propagation de la maladie.

Les annuaires de la ville

Aimez-vous notre tout nouveau site ?

Répondez en cliquant ici !

La lettre info

Fuveau en images

Découvrez la commune en images et vidéos

> Toutes les images & vidéos
X

En 1 clic

Actu des associations
Inscription Viappel
Habitat et Urbanisme
Déplacements et mobilité
Portail famille
Autorisations et arrêtés
Restauration scolaire
Pôle Culturel JEAN BONFILLON
Travaux en cours
Collecte des déchets
Numéros d’urgence
Carte interactive

Je suis

> Je suis un senior

> Je suis une famille

> Je suis une personne porteuse de handicap

> Je suis un commerçant

> Un hébergeur

> Je suis un touriste

> Je suis un étudiant

> Je suis une association

> Je suis un nouveau fuvelain

SUIVEZ NOUS SUR

FERMER

Rechercher sur mairiedefuveau.fr